Catégories
humeur

Nintendo Switch – État des lieux

Plus de deux ans après l’achat de la Nintendo Switch (et plus de trois ans après sa sortie), voilà un petit mot pour dire ce que j’en pense. Comme je ne l’ai que très peu utilisé, je pense que le niveau d’appréciation de mes enfants en sera le principal témoignage. […]

Le Concept Nintendo

La console de salon dans la poche

Je pense que le principe d’en faire une console de salon portable n’était pas gagné d’avance. Mais l’ayant acheté personnellement essentiellement pour Mario Kart, je dirai que c’est un pari réussi. Avec 2 paires de Joy-Cons on peut même se payer le luxe de jouer à 4 devant la télé et ce malgré le prix prohibitif de la paire de Joy-Cons (fréquemment autour de 80€). Les Joy-Cons ne sont pas d’une jouabilité extraordinaire surtout pour nos grandes mains d’adultes mais cela n’a pas l’air de déranger les enfants. Pour ceux qui voudraient pousser plus loin en mode « salon » le mieux est d’investir dans une manette Switch Pro à 65€ (et oui ça coute cher l’écosystème Nintendo). De plus la console n’a véritablement pas baissé de prix en 3 ans, il faut suivre les opérations commerciales ici ou là pour l’acheter à moins de 300€.

Le successeur de la Wiimote

Nintendo a gardé les bonnes innovations apportée par la Wiimote, et la Joy-Con s’équipe de capteurs permettant de jouer avec les mouvements des bras et du corps. Il est donc possible de jouer avec son corps sur Just Dance, ou de jouer des poings sur Arms. Cela offre à la console un niveau ludique plus important.

Un catalogue intéressant

Le catalogue de Nintendo a souvent été très attractif, surtout pour les plus jeunes et ceux ayant gardé une âme d’enfant. Je pense qu’on achète pas une Switch pour jouer à Battelfield. Le jeu phare de ces premières année fut Breath of the Wild. Un Zelda développé exprès pour la Switch avec un univers très riche et qui s’est même payé le luxe de succomber à la mode des DLC pour faire raquer un peu plus le consommateur. Ce jeu fidèle à la politique tarifaire de Nintendo a toujours été au dessus de 50€. Le peu de fois où il est descendu en dessous, c’était littéralement une affaire. Les investissements sont de long terme, et le marché de l’occasion une aubaine, autant pour les vendeurs que pour les acheteurs. De plus il y a tous les titres autour de la joyeuse bande à Mario (Mario Kart, Mario Odysseey, Mario Party, Mario Bross, etc).

La sécurité

Fusée Gelée

La première version de la Switch est vulnérable à une attaque qui passait par le mode RCM de la console. En effet, celle-ci avait une sorte de « mode recovery » qui reste accessible par une manipulation sur la console (le fameux Jig). En mode RCM via l’exploitation d’un buffer overflow il est possible de booter la console sur un programme alternatif. Tout est gagné à partir de ce moment. Il est possible d’utiliser un CFW pour lancer des Homebrew. Je ne vais pas m’attarder sur ce point car déjà longuement expliqué sur le net.

Hard Mod

La team Xecuter ayant monétisé le premier l’exploit Switch vient d’annoncer un hard mod pour charger un CFW sur toutes les versions, Switch Lite y compris.

Les choses qui fâchent

Joy-Cons

J’ai 3 paires de Joy-Con et ils souffrent tous du « Joy-Con drift« . Pour le prix de la manette c’est inacceptable. On peut normalement les faire réparer gratuitement par Nintendo, mais j’ai choisi une autre méthode. J’ai commandé des joysticks de remplacement et j’ai effectué le démontage moi-même. J’ai choisi cette méthode essentiellement par ce que j’en avais envie. Et au passage j’ai dû utiliser tournevis tri-wing.

Dissipation thermique

Au bout de 2 ans le ventilateur souffle fort… Encore une fois il va falloir tout démonter. C’est fun de voir les entrailles de la console, mais ce n’est certainement pas ce que l’utilisateur lambda attend. L’objectif c’est d’accéder au caloduc sur le CPU, de tout dépoussiérer et de changer la pâte thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *