Catégories
sysadmin

Rancher Longhorn 1.0.0

Un petit billet rapide pour ceux veulent monter un petit cluster rapido sous Kubernetes. Longhorn permet à partir de 3 noeuds de monter un stockage distribué « finger in the nose ». De plus en prime, il y a une gestion de la sauvegarde, de la restauration et un joli dashboard…

Installation

Prérequis

Il faut un petit cluster Kubernetes avec 3 nœuds minimum.

Sur Ubuntu il faut installer open-iscsci sur tous les noeuds :

apt-get install open-iscsi

Installation via kubectl

kubectl apply -f https://raw.githubusercontent.com/longhorn/longhorn/master/deploy/longhorn.yaml

Documentation complète : https://longhorn.io/docs/0.8.0/install/

Utilisation

Installation de WordPress

On peut reprendre le fichier manifest déjà présenté précédemment en changeant juste la classe de stockage des données « managed-nfs-storage » en « longhorn ».

Visualisation dans l’interface

On ne voit pas grand chose dans ces captures d’écran, aller voir sur le site officiel si vous voulez approfondir.

Page d’accueil

État global du cluster Longhorn

Visualisation des nœuds actifs

État des noeuds du cluster

Volumes WordPress

Volumes créés par le manifest YAML pour déployer WordPress (un pour la base MySQL et l’autre pour les fichiers PHP de WordPress)

Page de configuration

Paramètres du cluster (notamment le nombre de répliquas à créer par défaut)

Conclusion

Ce petit projet vient d’être accepté au sein de la CNCF, semble prometteur pour différents cas d’usage :

  • Petits clusters montés rapidement, sans utilisation d’un espace de stockage dédié,
  • Clusters bare metal sans déploiement d’un driver de stockage spécifique et dédié,
  • Déploiement rapide sur un cluster de VPS (mon cas d’utilisation),
  • Etc.

De plus, c’est facile à installer, à comprendre, la sauvegarde et le snapshoting est intégré. (Pour info, il y a des exemples pour monter une sauvegarde rapidement sur Minio). Bref il n’y a plus de prétexte à ne pas utiliser Kubernetes.

Une réponse sur « Rancher Longhorn 1.0.0 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *