Catégories
humeur technique

Le contrôle parental

Il n’y a pas longtemps je mettais en place un Pi-hole domestique pour filtrer les publicités, les malwares et jouer aussi le rôle de petit contrôle parental. J’ai décidé dans cet épisode de juste changer de DNS cible…

De Cleanbrowsing à Cloudflare

Tout d’abord voici le lien de l’article à propos de Pi-hole que j’avais déjà rédigé sur le blog. Suite à certaines indisponibilités de mon DNS principal (Cleanbrowsing) je décide tout simplement de changer, et ne voulant pas m’attacher des services qui utilisent les informations de mes requêtes je décide d’aller tester Cloudflare.

Filtre contre les logiciels malveillants

Le filtre contre les logiciels malveillants permettent via l’application d’une blacklist d’interrompre les connexions vers les sites présentant un risque pour l’utilisateur. Cela peut aussi interrompre les canaux de contrôle de certains logiciels malveillants s’ils utilisent des noms de domaine…

Configuration à appliquer :

  • Primary DNS: 1.1.1.2
  • Secondary DNS: 1.0.0.2

Filtre parental

Le filtre parental permet de bloquer plus largement les contenus sensibles tel que la pornographie, les sites de paris en ligne, et tout ce qui pourrait être sensible pour les enfants. Bien sûr il faudra décider à partir de quel âge vous voulez débloquer les accès, pour cela vous pouvez mettre en place un serveur DHCP qui attribuera les serveurs DNS à utiliser selon le profil des équipements (appartenant à telle ou telle personne)

Configuration à appliquer :

  • Primary DNS: 1.1.1.3
  • Secondary DNS: 1.0.0.3

Attention cela ne fonctionne pas forcément en mobilité (4G/5G), car l’attribution du DNS s’effectue par l’opérateur et de plus certains téléphones Android forcent l’utilisation des DNS de Google.

Conclusion

Rien de bien difficile dans cet article, c’était juste pour vous présenter des alternatives à Cleanbrowsing, que je ne connaissais pas jusqu’à présent. De plus les IPs sont plutôt simples à retenir. Cisco fait la même chose avec OpenDNS mais leurs conditions d’utilisation ne sont pas aussi claires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *